• Paroisse St Jean Le Russe

Lettres de l’Archevêque Théophane de Poltava

Mis à jour : avr. 14





24. La lutte intérieure contre les vaines pensées et le sens de l'humilité

Vous écrivez que vous êtes engagé dans une lutte intérieure contre de vaines pensées et que quand vous vous obligez à pratiquer la prière intérieure, vous sentez que cette obédience est difficile et que vous n'arrivez pas à l'accomplir. Ces deux sentiments indiquent que vous êtes sur le bon chemin. Les luttes intérieures et la difficulté d'une obédience du cœur amènent l'homme à se rendre compte de ses propres infirmités, et la conscience de ses infirmités le mène à l'humilité. St Siméon le Nouveau Théologien a exprimé avec éloquence l'importance de l'humilité pour notre salut : "Il existe deux sacrifices que Dieu le Père de notre Seigneur Jésus Christ accepte et Le conduisent à prendre pitié de n'importe quel individu et du monde dans son entité. L'un de ceux-ci est notre Seigneur Jésus Christ, l'Incarnation de Dieu Lui-même, et l'autre est la contrition et l'humilité du cœur de chaque personne qui croit en Lui" (Homélie 31, paragraphe 5; v.1, p.271-272). "L'homme ne doit rien donner d'autre en échange pour son âme sinon la conscience de ce qu'il n'est rien. C'est seulement à ce moment qu'il est capable d'offrir à Dieu un cœur contrit et humble, le seul sacrifice qui convienne à un individu pieux en offrande à Dieu. C'est le seul sacrifice que Dieu ne va pas mépriser sachant que l'homme n'a rien qui lui appartienne à offrir à Dieu" (Homélie 31, paragraphe 4; v.1, p.270).

Vous demandez : "Quand je me tiens en prières, dois-je réciter la prière de Jésus un certain nombre de fois ou non ? Si oui, combien de fois ?".Pour les débutants, il vaut mieux réciter la prière un certain nombre de fois et, pour s'assurer qu'ils ne le feront pas dans la hâte, ils doivent être assignés à un petit nombre de récitations. Vous pouvez déterminer le nombre vous-même avec les restrictions suivantes : pas moins de 30 et pas plus de 100, à ajouter au choix aux prières du matin ou du soir, ou les deux, comme le temps le permet. Plus tard, vous pourrez en augmenter le nombre.

Vous devriez lire le premier volume de la Philocalie, une fois le repos assuré.

Quand les moines reviendront du Mont Athos, vous devriez aller leur demander des conseils d'ordre spirituel, mais uniquement s i vous recherchez des réponses à des questions spécifiques.

29 septembre 1929, Sofia, Ambassade de Russie


25. Le mariage et la virginité

Vous demandez : "Pourquoi ai-je l'impression qu'après le mariage une jeune fille ou une femme de l'Église se détourne du Seigneur ? Je n'ai jamais connu une épouse ou une mère pour qui les choses religieuses ne se retrouvaient pas au second plan. En ce sens, le mariage les détruit".

Voici ma réponse. D'abord, il faut se faire du mariage une idée correcte et de principe, et ensuite examiner la question d'un point de vue pratique. Les deux extrêmes sont par principe injustes : ceux qui considèrent le mariage comme un mal et ceux qui rendent égales les vertus naturelles du mariage avec celles de la virginité. Le premier extrême se retrouve dans plusieurs sectes de mystiques, et le second constitue la vision généralement acceptée dans l'occident protestant d'où elle a même réussi à pénétrer les écrits orthodoxes. D'après cette dernière vision, la vie maritale de même que la virginité sont simplement façonnées par les traits individuels d'une personne et il n'y a rien de spécial ou d'élevé dans la virginité par rapport au mariage. En son temps, le Bienheureux Jérôme a présenté une réfutation précise de cette idée dans son essai "Deux Livres contre Jovien" (Les Travaux du Bienheureux Jérôme, pt. 4, Seconde édition, Kiev, 1903, p. 122-293). L'enseignement correct de l'Église a été magnifiquement exprimé par Saint Séraphim dans sa maxime : "Le mariage est une bonne chose, mais la virginité est la meilleure des deux !". Le véritable mariage chrétien est l'union des âmes soudées sanctifiées par la grâce de Dieu. Cette union leur donne la joie et sert de base pour une famille chrétienne, pour "l'Église de la maison". C'est ainsi en principe mais, malheureusement actuellement, le mariage ne suit pas ce modèle dans la plupart des cas. Le déclin général de la spiritualité chrétienne se reflète aussi dans le mariage. Ces derniers temps, les gens ont complètement oublié la grâce de Dieu et son rôle fondamental dans la vie chrétienne et en particulier, ils ont oublié la grâce de Dieu qui est conférée dans le sacrement du mariage. Il faut vivre dans l'esprit de cette grâce, y penser constamment et le garder brûlant. Alors l'amour d'un homme pour une femme ou d'une femme pour un homme est pur et profond, et source de joie pour eux. Après tout, cette vie est également un présent béni par Dieu. C'est juste que les gens ne connaissent pas le bon moyen de profiter de ce présent et ce, simplement parce qu'ils ont oublié la grâce de Dieu ! "La première priorité en matière spirituelle" nous dit St Macaire le Grand, "c'est l'amour de Dieu et ensuite l'amour du prochain. Quand le premier grand commandement est accompli, alors le second, fardeau plus petit et plus léger, suit le premier. Sans le premier, le second ne peut être pur. Serait-il possible pour quelqu'un qui n'aimerait pas Dieu de tout son cœur et de toute son âme d'aimer correctement et sans flagornerie ses frères ?" (Épître, Travaux, Moscou, 1854, p.446). Ce qu'il dit sur l'amour en général s'applique également à l'amour marital. De tous les genres d'amour terrestres c'est le plus fort et c'est pour cela que les Saintes Écritures le décrivent comme le modèle de l'amour idéal d'une âme humaine pour Dieu. "Le Chant de Salomon est un chant de mariage pour le mariage spirituel" nous dit le Bienheureux Jérôme, c'est-à-dire l'union d'une âme humaine avec Dieu (Lettre 87 à Leta, Travaux, pt. 3, seconde édition, Kiev, 1903, p. 14). Cependant, au ciel ou sur terre, rien ne peut se comparer à la béatitude des vierges.

3 avril 1929, Sofia


26. L'indépendance par rapport à la vie sociale; le jeûne et la prière

Vous demandez : "Comment peut-on concilier le désir d'être indépendant avec le fait de s'occuper du salut de son prochain ?". Je vous répondrais avec les mots de St Grégoire le Théologien. Il faut trouver un juste milieu entre la totale isolation et la vie sociale. En d'autres termes, il faut être indépendant mais, quand c'est nécessaire, il faut aussi faire attention au salut de son prochain. Cependant, il faut connaître ses propres limites. Votre dernière question était : "Que dois-je faire si le jeûne et la prière ne me sont pas profitables ?". Je ne comprend pas. Le bénéfice est une chose mais la conscience du bénéfice en est une autre. On peut ne pas se rendre compte d'un quelconque bénéfice du jeûne et de la prière, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas. Si cependant la conscience est troublée par quelque chose, alors il faut prier encore. Acceptez mes meilleurs vœux pour les vacances de Noël qui approchent.

11 décembre 1929, Sofia


29. Les jeux d'enfants et les divertissements en général

Vous me demandez : "Lesquels des habituels jeux pour enfants sont acceptables et que doit faire un parent pour que ses enfants qui en sont privés n'en souffrent pas ?". Il m'est difficile de répondre à cette question directement. Je ne sait pas ce que l'expression "jeux habituels pour enfants" implique actuellement. Les temps changent et donc les jeux aussi. Dans ce domaine, il faut laisser sa sensibilité et sa sagesse servir de guide. Il serait cependant inutile et bien cruel de les priver de jeux et de divertissements innocents. Chaque chose a sa place. Même les adultes ont leurs plaisirs. Les moines eux-mêmes ne sont pas étrangers aux plaisirs. Pendant l'enfance, on est naturellement heureux et joyeux. St Grégoire le Théologien a fait une merveilleuse observation qui s'applique aussi aux adultes : un tempérament joyeux est une des caractéristiques de la chasteté. La mélancolie et la dépression dérivent pour la plus grande part de la violation de l'harmonie de la chasteté ! Pour prévenir la dépression, il faut nettoyer son âme par la confession et se joindre au Christ par la Communion qui est notre joie !

12 janvier 1930, Sofia


31. A quelle fréquence doit on approcher de la Communion aux Saints Mystères du Christ ?

Vous me demandez : "Comment dois-je préparer mon fils pour la première Sainte Communion aux Saints Mystères et peut-on tous les deux communier le 25 mars et également le Saint et Grand Jeudi ?". A votre première question, je répondrais : expliquez-lui tout en des termes les plus simples possibles et il comprendra. Les enfants aiment les choses simples et n'importe quelle discussion ennuyeuse est un fardeau pour eux. En ce qui vous concerne, vous pouvez tous les deux communier le 25 mars et le Saint et Grand Jeudi aussi. En général, il vaut mieux suivre les instructions sur la Communion que St Séraphim de Sarov a donné aux moniales de Diviéïevo : "…St Séraphim a ordonné aux moniales de communier aux Saints Dons lors des quatre jeûnes, des douze fêtes et même lors d'autres principaux jours saints, généralement "le plus souvent est le mieux…" (Vie, compilation de Levitsky, P. 356). Bien sûr, chacun doit se préparer en conséquence sinon il faut s'abstenir de la Communion aux Saints Mystères.

Il est bon de soigner les malades; en semaine, ne soyez pas consterné si cela vous empêche d'aller à l'église. Mais le dimanche et les jours de fête, vous devez essayer d'être à l'église à moins que la maladie ne soit grave.

8 mars 1930, Sofia


35. La paix de l'esprit et le Huitième Concile Œcuménique

Vous m'interrogez sur la paix de l'esprit : vient-elle de l'extérieur ou dépend-elle des propres efforts de chacun et est-ce que vivre en paix est une sorte d'art ? Il faut faire la différence entre la paix qui est simplement de l'esprit et la paix qui est spirituelle et emplie de grâce. La paix emplie de grâce est un don de l'Esprit Saint mais la paix de l'esprit dépend de nous. Dans ce dernier cas, qu'entraîne la capacité ou l'art de vivre en paix ?. Le Sauveur répond à cette question : « Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur ; et vous trouverez le repos de vos âmes. Car mon joug est aisé et mon fardeau est léger » (Mt. 11, 28-29). L'humilité apporte la paix de l'esprit et le chemin vers l'humilité nous mène à travers les afflictions qui sont le remord et la condamnation de soi-même, d'après l'enseignement des Pères Saints. "Je suis perturbé par les fautes de mon prochain" dit un des frères à St Pimène le Grand "Que dois-je faire ?" Pimène le Grand lui répondit : "Qu'est-ce que ceci ?" et il montrait une bûche du doigt. "Une bûche" répondit le frère. "Et qu'est-ce que ceci ?" "Une brindille" répondit le frère. "Retiens ceci en ton cœur" luit dit St Pimène, "Les péchés de ton frère sont une brindille mais les tiens sont une bûche et sois en paix". Ainsi l'aîné a répondu sagement avec, à l'évidence, les mots du Seigneur en tête (Mt.7:3-5).

Je ne sais pas encore tout sur le Huitième Concile Œcuménique. Je peux seulement vous répéter les mots de St Théodore le Studite : "Toutes les réunions d'évêques ne sont pas des conciles, seules peuvent l'être celles tenues dans la Vérité". La validité d'un Concile Œcuménique ne dépend pas seulement du nombre d'évêques présents mais s'ils formulent leur philosophie ou leurs enseignements "d'une façon orthodoxe".

Si l'enseignement dévie de la vérité alors ce n'est pas œcuménique même s'il est appelé œcuménique. Le fameux "Concile de Voleurs" avait bien plus de présence que bien des conciles œcuméniques. Cependant, il n'a pas été reconnu comme œcuménique et reçut le titre de "Concile de Voleurs"!…

11 juin 1930, Varna



Archbishop Theophan of Poltava and Pereyaslavka,

Selected letters together with A Memorial Adress by Archbishop Averky,

The St. John of Kronstadt Press, Liberty, Tennesee, USA 1989


Traduit de l’anglais par R. Milovic


#lettres #humilité #Communion #prières


Posts récents

Voir tout

Епископ Ириней совершил Таинство Соборования и Литургию Преждеосвященных Даров

11.03.2020. ЛИОН. Преосвященнейший Ириней, епископ Лондонский и Западно-Европейский совершил архипастырский визит в приход Св. Иоанна Русского в Лионе, Франция. Во вторник 10 марта вечером Владыка воз