Prophètes du Royaume de Judée : Michée, Joël et Isaïe.

Après la chute du royaume d’Israël, le royaume de Judée continua d’exister pendant plus d’une centaine d’années. Il eut des prophètes qui dénoncèrent l’impiété de beaucoup d’entre les Juifs et annoncèrent la venue du Christ.

    
Ainsi, c’est le prophète Michée qui prédit clairement que le Sauveur naîtrait dans la ville de Béthléem par ces mots : « Et toi, Bethléem, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont les issues sont dès les temps anciens, dès le jour de l’éternité. » C’est grâce à cette prophétie que les Mages d’Orient apprirent à Jérusalem où ils trouveraient le Dieu nouveau-né.
Le prophète Joël, quant à lui, annonça l’effusion de l’Esprit Saint à la Pentecôte sur les apôtres et sur tous ceux qui croiraient dans le Sauveur : « Après cela, Je répandrai mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes et vos jeunes-gens des visions ».

Mais le plus illustre de ces justes fut alors le prophète Isaïe, lui-même descendant du roi David. Il fut appelé à son ministère prophétique par une vision extraordinaire, où il contempla le Seigneur siégeant sur un trône élevé, entouré de séraphims qui clamaient : « Saint, saint, saint, le Seigneur Sabaoth, la terre est remplie de Sa gloire ! » L’un des séraphims prit  un   charbon    ardent  pour  en toucher les lèvres d’Isaïe, et lui dit: « voici, tes péchés sont lavés ».
Le prophète Isaïe a prédit  la déportation et la captivité temporaire du peuple juif,  dénonçant  les iniquités  de leur roi.

Manassé, qui, devenu prisonnier,  fera plus tard une belle prière de pénitence. Mais surtout Isaïe a clairement prophétisé la naissance du Seigneur : « Voici une vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d’Emmanuel (ce qui signifie : “Dieu est avec nous”)». Pour la fête de la Nativité du Christ, on relit ces prophéties durant les Vêpres puis les Vigiles.

De même le saint prophète Isaïe a annoncé en détails l’arrestation et la Passion de notre Seigneur et ses prophéties sont utilisées comme parémies pendant la sainte Semaine de la Passion et comme prières pendant la célébration de la liturgie, notamment durant la proscomédie : « Cependant Il a porté nos souffrances, Il s’est chargé de nos douleurs (…) et c’est par Ses meurtrissures que nous avons été guéris (…) Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, à une brebis muette devant ceux qui la tondent.»

En raison de ses extraordinaires prophéties, Isaïe a été nommé l’Evangéliste de l’Ancien Testament. Il est mort martyr, condamné à être scié à cause de sa courageuse dénonciation des fautes du peuple juif et en particulier de leur roi. Sa fête est célébrée par l’Eglise le 9/22 mai.

Prophète Michée
Prophète Isaïe
Prophète Michée